Formation sur des cas concrets

:Formation sur des cas concrets
Formation sur des cas concrets 2018-07-09T17:14:45+00:00

Les formateurs Atlancad sont issus des métiers de leurs stagiaires. Grâce à la collaboration entre nos différents experts métiers (architecture, structure, fluides, industrie et BIM management) nous préparons des supports cohérents et pédagogues pour les démos et formations.

Ainsi en formation Revit par exemple, les stagiaires travaillent-ils sur une maquette réalisée par l’équipe Atlancad.

Qu’est-ce que cela change ? Retrouvez l’interview d’Yves LEBOUTEILLER, notre formateur Revit Structure.

Yves, tu utilises la maquette Atlancad sur tes formations Revit Structure initiation et intermédiaire, concrètement, ça se passe comment ?
Pour la formation Revit Structure, la maquette est utilisée comme un vrai modèle archi : insertion en coordonnées sur Revit pour utiliser le géo positionnement partagé en formation. Les stagiaires travaillent sur la conception de la structure. Ils abordent dès le départ le copier/contrôler de la collaboration : récupération des niveaux et quadrillages de la maquette numérique.

Des discussions et échanges comme en BE. Ce qui est beaucoup plus confortable pour le formateur et les stagiaires. Dans le monde réel, les stagiaires seront confrontés à ce type de maquette archi. “Ce nouveau mode de travail sur une maquette archi enlève le stress du stagiaire face à l’apprentissage d’un nouveau logiciel. Ils sont dans une configuration de travail et l’apprentissage est facilité.”

Qu’est-ce que ça change en tant que formateur ?
Cela permet d’aborder un sujet plus réaliste (ex : rampe d’accès avec pente, murs non parallèles) éviter les soubresauts, adapter l’existant, … C’est plus confortable. La maquette aborde des mises en place complexes qui sont intéressantes à aborder.
Les stagiaires travaillent sur du concret : poteaux, escaliers, … qui sont validés dans la maquette. On s’adapte à l’élément. Les stagiaires s’y retrouvent mieux.
Après 5 jours de formation, la maquette structure d’un niveau sous-sol et niveau RDC est bien avancée (cotations, mise en plan). Les stagiaires appréhendent mieux le logiciel et peuvent se lancer plus facilement sur le logiciel en autonomie.
Les stagiaires posent des questions plus facilement et plus rapidement. Il s’agit moins d’un cours magistral qu’auparavant. Les stagiaires sont encore plus acteurs de leur formation.

Est-ce difficile d’adapter l’ancien cours ?
Non. Le transfert s’est fait naturellement grâce à la connaissance du métier du stagiaire et à l’expérience du formateur. Je sais ce que je dois leur apprendre et je m’adapte à leur rythme et métier pour tout aborder.

Pour aller plus loin