Etre BIM Manager

Etre BIM Manager 2018-07-27T15:41:43+00:00

Avant toute chose, avant même de penser à l’intégration d’un BIM Manager dans votre projet, vous devez vous demander si vous êtes BIM ready.

Jonathan RENOU, notre BIM Manager, vous explique ce que cela implique.

Téléchargez sa présentation Etes vous BIM Ready

Retrouvez l’interview de Jonathan par Building Smart

Parmi les témoignages de notre BIM Manager, nous vous invitons à lire celui accordé en septembre 2016 à Polantis

Les différentes missions du BIM Management

Convention BIM

La première chose à faire est de rédiger un cahier des charges BIM – le terme Convention BIM semble être l’appellation validée pour désigner ce document. Médiaconstruct  a initié un groupe de travail « BIM manager » dont un des objectifs est la création de ce guide .
Ce document est LA pièce maîtresse garante du bon déroulement d’un projet BIM.
Actuellement, de nombreuses maîtrises d’ouvrage ou maîtrises d’œuvre se posent la question quant à la pertinence du BIM sans pouvoir y répondre de manière précise. Cette convention BIM va donc permettre d’établir précisément vos besoins et vos attentes, et aussi de cadrer la feuille de route de tous les intervenants du projet (livrables, rôles, responsabilités, etc.).
Ce document sera à renseigner par l’ensemble des intervenants.

Contenu :

  • Composition de l’équipe
  • Définition du niveau de développement souhaité et des cas d’usages  envisagés (il conviendra également de définir les niveaux de détails (ou LOD) des éléments en fonction des phases)
  • Définition des objectifs communs et individuels
  • Attribution des rôles et des responsabilités
  • Définition des livrables et leurs formats
  • Planification des délais

Il est important de définir conjointement avec l’équipe de maîtrise d’œuvre des étapes clés (ou jalons) tout au long des différentes phases pour valider le travail mais aussi les objectifs. Ces “points de contrôle” permettent de fiabiliser et de consolider les maquettes numériques.

  • Guide de modélisation (bonnes pratiques).

Le BIM étant basé sur une conception concourante, il est important que chacun des intervenants explicite le plus précisément possible ses attentes et besoins en fonction des autres. De cette analyse découleront les bonnes pratiques de modélisation ce qui permettra également d’affiner le workflow entre les différents intervenants.

Protocole BIM

Il est ensuite impératif de définir les protocoles et les méthodologies de travail :

  • Formalisation des échanges
  • Méthodes
  • Validation
  • Diffusion

DOE numérique
La création du DOE numérique est importante. Ce dernier livrable doit pouvoir être exploité efficacement par le service Maintenance. La majeure partie du retour sur investissement en découlera.

Plateforme de collaboration

Ces plateformes servent de GED (Gestion Electronique des Documents) au niveau du projet et assurent la traçabilité et l’historique de l’ensemble des documents. Des droits d’accès sont définis et autorisent (ou non) l’accès à tel ou tel document. Le coût de la mise en place de ce service peut également être assumé par la maîtrise d’ouvrage. En effet, le choix d’une plateforme collaborative peut être intéressant à envisager à l’échelle du groupe et expérimenté dans le cadre de ce projet.