Un binôme efficace

Connaissez-vous Dynamo ? Intégré à Revit, il offre de nombreuses possibilités aux utilisateurs. Attention toutefois à l’utiliser à bon escient. Jonathan partage
avec vous son expérience.

portrait Jonathan RENOU BIM manager chez Atlancad

Interview de notre BIM manager Jonathan RENOU

Peux-tu nous expliquer Dynamo ?

Dynamo est un outil de programmation visuelle mis à disposition dans Revit. Il n’est pas nécessaire de connaître un langage de programmation (Csharp,
VB, …) pour l’utiliser. Dynamo ouvre ainsi la programmation à un public plus large.
Il me semble toutefois important de signaler que même si Dynamo est un outil formidable, il ne fera pas l’unanimité. En effet, que l’on soit dessinateur
ou projeteur, les besoins et le mode de fonctionnement diffèrent. Dynamo peut simplifier l’utilisation de Revit certes, mais il reste un logiciel de
programmation, ce qui rebutera certains. C’est pourquoi certains adhéreront et d’autres pas du tout. Je tiens à rappeler que Dynamo n’est aucunement
essentiel à l’utilisation de Revit.

Dynamo et le BIM, quel rapport ?

Il existe plusieurs cas d’utilisation de Dynamo dans le cadre du BIM. Dynamo peut être utilisé pour automatiser les contrôles de la maquette numérique. Par exemple, avec Revit on a la possibilité d’extraire des nomenclatures mais catégorie par catégorie, ce qui engendre beaucoup de copier/coller. En créant un
script Dynamo, c’est un véritable gain de temps. On peut ainsi extraire des quantités ou des informations quelle que soit la catégorie et les structurer sur Excel de la manière souhaitée.
Autre point, Revit est un logiciel puissant mais qui ne permet pas la modélisation de certains objets nativement. Par exemple, le sol qui épouse une topographie. Avec Dynamo, c’est possible. Pour certains types de projets on peut réaliser des simulations de calcul structurel en utilisant Robot et Dynamo.

Quelle utilisation en fais-tu concrètement ?

Je n’utilise pas Dynamo systématiquement sur mes projets. Cela dépend des besoins exprimés par le client ou les partenaires (maîtrise d’oeuvre, entreprises, …). Aujourd’hui la gestion du patrimoine est de plus en plus demandée par la maîtrise d’ouvrage. Dynamo s’avère être un outil intéressant pour structurer
l’information utile pour la maintenance et l’exploitation du bâtiment. Si je prends l’exemple d’une pompe, l’entreprise saisit des informations qui seront utiles au gestionnaire. Cela lui prend du temps.

Avec Dynamo, on peut automatiser la récupération de ces informations et les injecter directement dans la
maquette (caractéristiques techniques, date de mise en oeuvre, durée de la garantie, avis technique, date prévisionnelle de maintenance, …).

Dynamo une boîte de Pandore ?

Revit est un outil très puissant mais cette «coquille vide» au démarrage doit être paramétrée pour faire de la conception et de l’exécution et gagner du temps. Dynamo et Revit forment un duo efficace. Cependant, il faut veiller à ne pas utiliser systématiquement Dynamo pour des tâches que propose déjà Revit. Si vous
connaissez Revit à un niveau expert, vous validerez ou non le besoin d’utiliser un script Dynamo.