Nous sommes tous conscients que les demandes BIM ont évolué, la maquette numérique et le BIM sont de plus en plus demandés dans les appels d’offres. Les demandes de la maîtrise d’ouvrage ont augmenté et le contenu est mieux maîtrisé, plus riche, plus étayé et plus pertinent. Mais pourquoi passer au BIM ?

Les enjeux des chefs d’entreprises

D’abord un enjeu de compétitivité pour ne pas être à la traîne vis-à-vis des autres acteurs du monde du bâtiment et de l’industrie

Puis, l’enjeu collaboratif de travailler sur un projet commun à distance ou en présentiel. La crise sanitaire a accéléré la collaboration à distance et exacerbé ce besoin fondamental de collaborer.

Enfin un enjeu d’efficacité grâce à une approche collective mieux maîtrisée. Le BIM fait de moins en moins peur et apporte du positif aux entreprise. De nombreux retours d’expérience démontrent que l’énergie et les fonds déployés sont justifiés.

Aujourd’hui, le BIM est considéré comme une véritable plus-value. Les cahiers des charges sont de plus en plus précis, les maîtrises d’ouvrages veulent répondre à des enjeux d’exploitation et de maintenance des ouvrages. Par ailleurs, nous constatons que de nombreuses entreprises travaillent ensemble en BIM même si ce n’est pas stipulé dans le cahier des charges. Le BIM est devenue une pratique inhérente aux entreprises.

Les bénéfices du BIM

Le BIM améliore :

  • la qualité des projets et amène une meilleure collaboration des parties prenantes. La modélisation du projet sous forme de maquette numérique permet d’obtenir des renseignements de qualité et pertinents.
  • La compréhension des besoins mutuels des intervenants, la confiance dans le travail effectué. Chacun trouve sa place facilement.
  • L’image de l’entreprise qui évolue et qui s’adapte. L’entreprise est dans son temps et investit. Ce qui laisse transparaître que l’entreprise est en bonne santé. Dans un monde où le BIM est un élément du paysage, un dirigeant a tout intérêt à être identifié BIM ready pour l’avenir de sa structure.
  • L’image auprès de ses collaborateurs. Le BIM est une opportunité pour faire évoluer les compétences de ses salariés, les fidéliser et faciliter le recrutement.

Le BIM est une compétence à maîtriser pour évoluer sereinement dans le monde de la construction.

Et après ?

Après le démarrage du BIM au sein de votre établissement, vous pouvez encore :

  • Améliorer l’utilisation des outils
  • Mettre en place des procédures de bonnes pratiques internes
  • Expérimenter, déployer des outils collaboratifs
  • Etablir des REX points forts et points faibles avec vos partenaires

Choisir le BIM c’est entrer dans une spirale positive qui permet d’associer l’ensemble des collaborateurs, les partenaires vers une perspective qui donne envie de faire mieux, un dispositif d’amélioration continue. Le BIM c’est la quête de progresser, de mieux maîtriser et d’avancer.

Les points de vigilance

Attention à bien comprendre les besoins exprimés par la maîtrise d’ouvrage pour ne pas s’engager sur des sujets mal maîtrisés.

Il faut aussi savoir discuter avec la maîtrise d’ouvrage et les partenaires pour placer le curseur de façon intelligente et ainsi désamorcer les frictions éventuelles. Le BIM est une matière vivante qui évolue sans cesse. Il ne peut pas être maîtrisé à 100%, chaque projet permet de progresser. Le BIM c’est un échange, une discussion en toute transparence et intelligence pour faire évoluer l’ensemble des partenaires.